Découvrez
l'ordre
International
des Anysetiers

ACTUALITÉS

Icone

CALENDRIER DES ACTUALITÉS

Une belle histoire

 Le combat d’une jeune maman pour assister sa fille handicapée


Rencontre avec Heline, maman d’Adelya, une enfant de 16 mois atteinte d’une maladie rare. Elle nous raconte leur quotidien. Elles ont fort heureusement croisé le chemin de membres de la confrérie des Anysetiers.


Dysplasie septo-optique. Quand la maman de la petite Adelya a appris que sa fille, alors âgée de deux mois, était atteinte de cette malformation congénitale du cerveau, elle a compris que la bataille sera dure. Cette maladie rare engendre un déficit de croissance et des troubles visuels. Courageusement, elle lutte pour soigner son enfant, aujourd’hui âgée de 16 mois. « Elle aura un traitement à vie. Elle est prise en charge à 100 %. Avant, on allait tous les mois à Dijon consulter son endocrinologue, car ma fille a un souci hormonal. Maintenant, on ne s’y rend plus que tous les six mois », explique Heline, qui espère que sa fille pourra bientôt marcher. Jusqu’alors suivie par une psychomotricienne au centre d’action médico-sociale, elle sera guidée prochainement par une psychomotricienne à domicile. « Je me sens épaulée ».


La section autunoise de l’Ordre international des anysetiers s’est prise d’affection pour cette maman de 23 ans, qui élève seule sa fille. Aussi, la Commanderie d’Autun la Romaine a choisi de l’aider financièrement. « C’est un gros soulagement car je ne peux pas me permettre d’acheter une plateforme psychomotrice », confie Heline. «Je me sans épaulée. C’est comme une famille. Ils savent trouver les mots réconfortants. Les Anysetiers m’apportent beaucoup par leur présence. « Ca fait du bien d’être entourée ».


9 c’est le nombre de médicaments différents qu’Adelya doit prendre chaque jour, sans compter l’administration d’une piqûre d’hormone de croissance. Ce traitement est à vie.


Les Anysetiers ont été touchés par Adelya.




« Adelya, tu nous as tous émus ». C’est par ces termes forts que Michel Fischer, hospitalier à la Commanderie d’Autun la Romaine, membre de l’Ordre international des Anysetiers, a accueilli la fillette, vendredi soir, à la Villa Médécis, où une soirée lui était consacrée. «Cette histoire est très touchante. On savait que la maman avait des difficultés. On l’a évoqué au chapitre des Anysetiers. Tout le monde a suivi », confie l’hospitalier. Les maîtres Anysetiers ont donc remis un chèque symbolique à la maman d’Adelya servant à financer la plateforme psychomotrice déjà installée.


 


 Parallèlement réunis en nombre à la Villa Médicis à Autun, vendredi soir, les membres de la Commanderie d’Autun la Romaine ont également remis un chèque à l’épicerie sociale « Les Amis du Petit Marché ». Cette association autunoise contribue à aider 280 familles en difficulté. Or, comme l’a souligné Ghislaine Colombo, présidente de l’association, « nous avons du matériel dont l’obsolescence est réelle ». L’aide financière des Anysetiers autunois va permettre d’acheter rapidement un nouveau congélateur.




liste des commanderies | accès privé| contact| mentions légales| réalisation Value Com