Découvrez
l'ordre
International
des Anysetiers

ACTUALITÉS

Icone

CALENDRIER DES ACTUALITÉS

Visite du Bayonne historique

Visite guidée de Bayonne Historique, concoctée et organisée par notre Maistre Dame Geneviève Picaud.




Compte-rendu 


 


                                 Après le monument aux morts de Bayonne, lieu de notre rendez-vous, nous avons longé les fortifications érigées là depuis de nombreux siècles. Puis de Tour en Tour, j'ai été conduite à expliquer les noms des rues comme : le passage de la Pusterle, nom gascon signifiant "la Poterne" qui, à Bayonne constitue un passage étroit, la rue Gosse, du nom des gens du Pays de Gosse chargés d'entretenir la rue ( corvée ) en échange d'une protection contre les envahisseurs, la rue Passemillon, le Livre d'Or de Bayonne l'appelle "Passe-Melon" ( 1266), lieu  où l'on vendait fruits, légumes, cidres et vins locaux, la rue d'Espagne, principale artère de la ville romaine conduisant à la Porte d'Espagne, où se situe le lycée " le Guichot" où j'ai enseigné de nombreuses années. Cet établissement fut, voici plusieurs siècles, le Lycée de France tenu par l'Ordre des Augustins, institution qui connût la naissance du jansénisme porté pour une part par le bayonnais Duverger de Hauranne qui dirigea l'abbaye de Port Royal, haut lieu à cette époque de la culture européenne. Précisons que Duverger de Hauranne fut emprisonné sur ordre du cardinal de Richelieu, premier ministre du roi Louis XIII, pour désordre public, le jansénisme s'opposant à la religion catholique traditionnelle de l'époque et prônant un renouveau spirituel. Puis nous avons gagné la cathédrale Sainte-Marie, oeuvre romane et gothique, où l'on pût admirer ses magnifiques vitraux, son coeur et son cloître dont la magnificence est unique dans notre Sud-Ouest. La cathédrale recèle les tombeaux de quelques évêques comme celui de Monseigneur Gieure décédé en 1937, natif de Castets dans les Landes, grand défenseur du basque et du gascon. Le parcours se termina en empruntant la rue du Pilori connue depuis 1377 et où avait lieu les châtiments publics, puis le pont Marengo du nom de la victoire de Bonaparte et enfin le quai Galuperie, lieu où l'on construisait depuis le Moyen Âge les fameuses Galupes, bateaux typiques utilisés pour la navigation sur l'Adour. Un délicieux déjeuner nous fût servi au restaurant "La Grange" tenu par nos amis Diharce. A cette occasion, nous eûmes le plaisir de saluer le maire de Bayonne et l'équipe dirigeante de l'Aviron bayonnais. Grâce à vous tous que je remercie, ce fût une excellente journée.


Pour visualiser le montage photos, cliquez sur ,: A Bayonne 


 


                               Geneviève et Jean





liste des commanderies | accès privé| contact| mentions légales| réalisation Value Com